Conseils de recherche

  • Une bonne dose d’organisation et de motivation

On ne cherche pas un emploi à ses heures perdues. Il va vous falloir structurer vos recherches, les classer pour pouvoir les relancer une par une tout en personnalisant les lettres de motivation, créant la différence sur votre CV.

 

Prenez ainsi un classeur, un cahier ou une bannette pour noter toutes vos candidatures. Relancez entre 7 et 10 jours après l’envoi en cas d’absence de réponse.

 

Prenez du temps pour envoyer s’il le faut e-mails et lettres postales pour ainsi multiplier vos chances.

 

Chercher un travail prend du temps, un réel emploi à temps plein !

  • Une différenciation visuelle

Vos lettres de motivation seront écrites à la main, avec pour en-tête le dirigeant et l’adresse de l’entreprise. Oubliez les lettres généralistes tapées à l’ordinateur. Chaque lettre devra être pensée en fonction des qualités demandées pour le poste.

 

Ne surchargez pas votre CV, faites ressortir les éléments.

Un petit élément graphique, design serait apprécié, le tout en couleur si possible.

 

Face à une affluence de candidatures, la vôtre doit ressortir visuellement si elle veut avoir une chance d’attirer l’attention.

  • Un entretien préparé, une ambiance apaisée

Si vous avez réussi à attirer un simple coup d’œil sur votre CV et/ou votre lettre, il reste beaucoup à faire lors de la seconde étape ; l’entretien d’embauche.

 

Préparez-vous à cet entretien ; renseignez-vous sur l’entreprise, ses valeurs, ses missions. Préparez une liste de questions types et analysez votre valeur ajoutée par rapport à cette entreprise.

 

Quelles compétences, quels savoir-faire vont réellement intéresser le chef d’entreprise qui sera face à moi ? Telles sont les questions à vous poser. Mettez-vous à la place du recruteur pour préparer au mieux vos réponses.

 

Allez-y détendu ; vous êtes une force pour l’entreprise, loin de vous l’idée de vous dévaloriser.

Habillez-vous de façon adéquate et sérieuse, montrez votre assurance sans en faire trop.

  • Les petits plus qui font toute la différence

Si votre secteur d’activité le permet, apportez des preuves de vos dires, de vos compétences lors de l’entretien. Un graphiste pourra par exemple amener son book de créations, un maçon un carnet photo avec ses réalisations.

 

Vous pouvez avoir le meilleur CV du monde, si vous ne souriez pas et paraissez antipathique lors de l’entretien d’embauche, vous ne serez pas rappelé.

 

Gardez à l’esprit que vous aurez en face de vous un être humain, régi autant par ses sentiments que par la raison. Les valeurs sont aussi importantes que votre CV, ne l’oubliez jamais.